Les religions

La principale religion du Maroc est l’Islam, religion d’état en majorité sunnite. Les Catholiques et Juifs sont minoritaires.

Les fêtes religieuses

Les Moussem

Ils célèbrent les ressources locales et sont consacrés aux arts et aux traditions populaires. Les dates dépendent des récoltes et du calendrier lunaire. Les Moussem sont de grands rassemblements rendant hommage à un saint homme avec des fantasias (communion entre l’homme et le cheval), danses, chants, costumes traditionnels et dégustations, tout cela dans la joie et la bonne humeur.

Voici quelques Moussem auxquels vous pouvez participer au Maroc

  • Moussem Moulay Abdellah (El Jadida/Août) La cité de Moulay Abdellah se situe à environ 10km à l’ouest d’El Jadida. Vous pourrez assister à de magnifiques fantasias.
  • Moussem de Guelmim  (Asrir /Juin)
    Vous y découvrirez un immense rassemblement de dromadaires. Les festivités ne vous laisseront pas de marbre, notamment la danse de la Guedra (danse de bénédiction destinée aux mariés, aux amis ou tout simplement à vous).
  • Moussem de Tan Tan ou Moussem Sidi Mohamed Maa El Aynine (Fin mai/Début juin). C’est le grand rassemblement des Hommes Bleus. Dans cette petite cité en plein Sahara se déploie chaque année un immense rassemblement, à caractère religieux et commercial, de toutes les tribus environnantes.
  • Moussem des Roses (mi-mai) El Kaala M’Gouna. Au cours de cette journée vous découvrirez des manifestations folkloriques, expositions artisanales, des chars fleuris, une élection de « Miss Roses » suivi d’une randonnée à dos de chameaux et une extraordinaire excursion dans la vallée des roses.
  • Moussem des Dattes (Erfoud/début octobre). Erfoud  est une ville aux arcades crépies de roses et d’alignements de tamaris. Elle se situe au bord de l’oued Ziz, en plein cœur de Tafilalet où poussent près d’un million de palmiers, dont les fruits sont récoltés en famille et avec les amis. Voici quelques noms de dattes : Bouzekri, Boufegous, Majhoul, Bouslikhan…
  • Et d’autres dans la région de Fès

  • Moussem Moulay Idriss, à Fès au mois de septembre. Cet événement, l’un des plus importants du pays qui s’étend du matin jusqu’au coucher du soleil en une longue et magnifique parade, est l’hommage de la ville toute entière à son Saint Patron.
    Les Syndics des Corporations, soutenus par les notables de leur corps de métiers, font une collecte dont les contributions serviront à couvrir les frais des festivités et le montant des offrandes.
    Le Mausolée du Saint, en soie brodée d’or, est le tribut annuel des Tisserands.
    Les marchands – tanneurs, dinandiers, forgerons et cordonniers – offrent des taureaux destinés au sacrifice ainsi que d’énormes bougies colorées et décorées pour l’illumination du sanctuaire.
  • Moussem Moulay Idriss Zarhoun à Meknès à la fin de l’été. C’est la plus grande fête de cette ville sainte, étalée sur une pointe rocheuse dominant la vallée de l’Oued Khoumane et la plaine de Volubilis. Elle abrite le mausolée du fondateur (Moulay Idriss) de la première dynastie arabe ayant régné au Maroc, « Les Idrissides ».
    Chaque année, à la fin de l’été, les différentes corporations de la Médina rendent hommage à leur Saint, à travers de nombreuses offrandes et sacrifices en s’accompagnant de chants et de musique.
  • Moussem des cerises à Séfrou au mois de juin. Trois journées de fête, de joie et d’allégresse vous promettent de nombreuses compétitions sportives, une fantasia, une retraite aux flambeaux, des attractions foraines et l’élection de « Miss Cerisette » après le défilé de son cortège.
  • Festival de la musique Soufie au mois d’avril et mai. Le premier festival de la culture soufie a été organisé du 27 avril au 2 mai 2007.
    Cet évènement culturel a pour vocation de faire découvrir le patrimoine spirituel et artistique des Soufis.
    Il y eu également des conférences : « soufisme et développement humain », « soufisme et diversité des cultures », « soufisme et droits humains » et « soufisme et histoire du Maroc » ainsi que des ateliers « soufisme, art et poésie ».
  • Festival des Musiques Sacrées du Monde de Fès en mai/juin. Fès, capitale spirituelle du pays, devient chaque année un lieu de rassemblement et de convergence de toutes les musiques sacrées du Monde. Cet événement, né en 1994, a d’ores et déjà acquis une aura internationale.
  • La période du Ramadan. Le mois de ramadan est le neuvième mois dans le calendrier musulman. Le premier jour du ramadan se calcule par des observations physiques de la lune et des opérations astronomiques. Le mois de ramadan parcourt le cycle du calendrier musulman en 35 années environ. Chaque année le ramadan se fête 11 jours plus tôt que l’année précédente. En 2007, le ramadan a eu lieu du 13 septembre au 13 octobre. En 2008, il devrait donc commencer le 02 septembre. Ainsi, pour jeûner à nouveau au mois d’octobre, il faudra attendre environ 35 ans.
    Pendant cette période, les Musulmans arrêtent, du lever au coucher du soleil, de boire, manger, fumer et de regarder leurs femmes.
    Le soir, dès l’appel de la mosquée, ils dégustent 2 dattes, avant de commencer à manger.
    La nourriture diffère pendant cette période et coûte deux fois plus chère qu’à l’accoutumée.
  • Les commentaires sont fermés.